Sophrologue Caycédienne
Praticienne en Méditation de pleine conscience
Animatrice en Yoga du rire, Rigologue
Ollioules Toulon Var

GENEVIÈVE DESPRAUX

 

Sophrologue caycédienne
Animatrice en yoga du rire
Praticienne en Méditations

 

310 Chemin Sainte-Catherine,
83190 Ollioules
Var, région PACA

 

genevieve.despraux@free.fr

 

Téléphone: 06 16 74 53 92

Troubles de l’audition : Acouphènes, hyperacousie, vertiges

Vous souffrez d’acouphènes? D’hyperacousie? De vertiges?
Vous vous sentez désemparé,  stressé, fatigué, anxieux?
Vous aspirez à être plus serein, plus calme, plus équilibré?
Oui, il y a des solutions
pour améliorer votre vie au quotidien, tant sur le plan social, que personnel et professionnel.

 

 

Pour mieux vivre avec les troubles de l’audition,
je vous accompagne, dans le parcours de soins,
avec des techniques  spécifiques de Sophrologie,
adaptées à chacun des troubles de l’audition.

 

 

En voici les différentes étapes:
● Ecoute empathique /demande et /évocation des difficultés.
● Informations données par l’anamnèse (suivi médical, apparition des symptômes, impact sur vie sociale, personnelle et professionnelle…)
● Objectifs de la démarche.
● Proposition ré-ajustable de séances s’inscrivant dans le protocole
(pratiques= techniques sophrologiques), pauses pour intégrer et échanges.

Divers points sont essentiels :
●  Importance du ressenti corporel (être à l’aise/sensations).
●  Prise en charge des symptômes.
●  Habituation et autonomie, prendre distance/bruit.
●  Anticipation et meilleure gestion des crises.
●  Observation et “amélioration” des pensées, croyances et émotions.
●  Stabilisation de sentiments (plus calme, plus serein, plus équilibré).
●  Retrouver confiance.
●  Mieux vivre. Nouveau projet de vie.

Contactez moi au 06 16 74 53 92

 

Les acouphènes ? Je connais personnellement.
En effet, ils se sont présentés à moi. J’ai été opérée pour otospongiose au niveau d’une de mes oreilles.
Et alors ? Tout va bien.

 

 

 

● Les acouphènes :
L’acouphène est une sensation auditive sans stimulation sonore extérieure ni signification, qui peut être vécue comme une expérience désagréable pouvant impacter la qualité de vie .

Une hypersensibilité auditive (hyperacousie) est souvent associée aux acouphènes.

 

● L’hyperacousie:
 L’hyperacousie est une réponse anormalement forte, voire douloureuse du système auditif aux bruits et aux sons.

 

Les vertiges : une expérience déstabilisante   
 Parfois fonctionnels, toujours anxiogènes, ils peuvent révéler une maladie du système d’équilibration comme la Maladie de Ménière ou un équivalent migraineux .

(Les définitions sont empruntées au flyer du Pôle Sophrologie et acouphènes).

 

 

● Les effets des acouphènes :

Les acouphènes pénètrent la structure intime de l’être. Ils peuvent procurer un envahissement de la personne qui les ressent et une détérioration de son équilibre tant au niveau social que professionnel et familial au quotidien.

Le vécu pénible et souffrant s’apparente à un symptôme de douleur chronique. Une cohorte de signes peuvent y être associés à type de tensions musculaires et nerveuses, troubles émotionnels, altération du sommeil, de la concentration…..

Les personnes souffrant d’acouphènes, par leur nature souvent anxieuse et stressée, ont  notamment un sentiment de perte de maîtrise de soi et de contrôle lequel renforce le phénomène acouphénique.

 

 

● La prise en charge des acouphènes :

Consulter un un médecin O.R.L. est prioritaire en cas d’acouphènes. La prise en charge par une équipe pluridisciplinaire sera gage d’efficacité.

La Sophrologie a prouvé son efficacité dans la prise en charge des acouphènes :
Une étude scientifique sur les acouphènes, évaluation de la prise en charge sophrologique des acouphènes subjectifs a été réalisée et Publiée en Avril 2020 en partenariat entre le Pôle Sophrologie et acouphènes et des médecins ORL :  cliquez sur Etudes

les résultats de cette étude ouverte montrent qu’ prise en charge sophrologique adaptée peut permettre d’obtenir de façon rapide une diminution significative du handicap et une amélioration de la qualité de la vie chez des sujets souffrant d’acouphènes subjectifs”.

 

 

 

– Une spécialisation : Sophrologie & Troubles de l’audition

J’ai été formée à la prise en charge des troubles de l’audition par la Sophrologie  par Patricia Grévin
et je suis  Sophrologue référente du Pôle Sophrologie et Acouphènes®

 

 

Le protocole spécifique proposé a donc été expérimenté et publié :

Il fait appel à une écoute active, à des échanges et à une transmission d’informations pour une meilleure compréhension et gestion de la situation vécue.

Il permet de  donner des clés pour mettre à distance les acouphènes et retrouver un quotidien plus serein et plus calme.

– Avec une Proposition de techniques spécifiques adaptées qui ont une action à la fois sur le système nerveux (détente et relâchement musculaire ) et sur le système limbique (régulation des émotions).

Pour une amélioration de la qualité de vie (sommeil, concentration, baisse de la pression, développement d’une sensorialité positive), une gestion autonome pendant les périodes de crises.

 

 

 

 

 

Le Sophrologue ne se substitue jamais à un médecin.
Il agit en complément pour vous aider et vous apprendre à utiliser au mieux les capacités qui sont en vous.

 

 

 

7 réponses à Troubles de l’audition : Acouphènes, hyperacousie, vertiges

  • Après la séance 1, ça s’est très bien passé. J’ai mis en application les différents exercices et ça m’a aidé à me calmer, à relativiser.Bilan plutôt positif. Ce sont les pratiques qui font du bien, on le ressent.
    Du relâchement dans le corps. Avec les pensées, le fait de revenir ici au présent. Quand je le fais au travail, j’arrive à oublier mes acouphènes.Bien, bien, ça va.

  • Je prends conscience que je pars de loin.Il y a une grosse pression et j’étais très tendu. Sensation d’un ballon qui s’est un peu dégonflé.
    Les bruits des voitures….Je les ai gommés….ça faisait partie de l’environnement…Je progresse.
    Je me sens un peu mieux.J’ai repris une activité physique. Oui, je suis un peu plus positif.
    ça va, j’ai fait 3 fois les exercices et ça m’ a fait du bien, c’est certain.
    Je dors mieux que la semaine précédente.
    ça réveille le corps et surtout ça fait du changement.
    Voilà j’ai assimilé le fait qu’il est important de pratiquer sinon je suis toujours sous tension, il faut que je relâche. J’avance, oui, oui.
    ça a un effet très bénéfique pour moi….Beaucoup de bien-être.Je me sens tout neuf.Vraiment, ça m’a ouvert les yeux. Je m’occupe à nouveau et je me projette plus facilement. C’est un changement notable et je suis beaucoup plus positif, je suis optimiste.

  • Je pense que vous facilitez l’échange que l’on peut avoir.Vous avez su trouver les mots pour aller plus loin, ça m’a donné l’impulsion nécessaire….être bien avec votre accompagnement…. et que les choses peuvent s’améliorer de cette façon, ça m’a fait beaucoup de bien

  • Relaxant, j’étais « dedans ». J’entends le bruit désagréable des cigales…Votre voix douce, les cigales et la route tout au fond….J’ai ressenti de la relaxation, le corps qui se détend, mes épaules qui se relâchent…J’entendais un peu moins le bruit… Je sens que cela me détend, j’ai envie de continuer.
    Franchement, cela me fait du bien.J’adhère parce que je vais aller mieux. Je vois les exercices quand je viens, ça m’apporte.
    Vous voyez je m’écoute.Je suis allée prendre un bain, je suis allée dans la nature, je suis à nouveau sortie avec mes copines, je retrouve une vie sociale.
    J’étais contente de venir.
    Aujourd’hui, je récolte les fruits. Je me sens extrêmement détendue. Je suis plus que sereine forcément. Les gens me disent autour de moi « qu’est-ce que tu es calme ». Il faut que je continue à le faire. A chaque fois, je repars très zen.
    Merci beaucoup, cela me fait beaucoup de bien de vous connaitre. Je sais que j’ai une personne qui sait et qui comprend.En plus, je ressens de bonnes connexions entre nous.
    J’ai compris, ma priorité c’est ma santé.

  • Annie, 58 ans. Consultation pour des acouphènes chroniques(oreille gauche) entrainant un handicap lourd (=toujours perceptible, conduit au dérèglement des structures du sommeil et porte atteinte aux activités quotidiennes) = lors de la première rencontre.
    Accompagnement avec 7 séances de Sophrologie (été 2020).
    Suivi ORL. Séance de suivi de Sophrologie en Novembre 2021:
    « j’ai repris le travail. Je suis sur la bonne ligne (activités: marche, lecture, écoute musique, projets…). Je ne subis pas…Je vis avec mes acouphènes, je fais avec…Je venais vous informer que j’ai repris le dessus. »

  • Jean,30 ans, occupe un nouveau poste à responsabilité dans un environnement bruyant et à tendance conflictuelle. Consulte pour acouphènes bilatéraux invalidants (« bruit très fort, aigu strident et qui tourne en rond dans la tête…très très inquiet et ne pas savoir d’où ça vient est insupportable »). Se dit stressé et anxieux, »vouloir penser à rien,dormir ».
    Un protocole de 6 séances de Sophrologie est mis en place. Des fluctuations sont observées dans le temps notamment au niveau de ses ressentis qui apparaissent plutôt en mieux.
    De nouvelles habitudes se (ré) installent progressivement: «y a du bien, ça fait quelques jours que malgré les acouphènes, j’arrive à ….J’utilise à bon escient les bouchons dans les oreilles, j’utilise bien ….(cf pratiques de Sophrologie). J’apprends à m’occuper pour ne plus focaliser, je fais avec, il y a du bien. Je suis entrain de (ré)organiser ma vie au quotidien en tenant compte de mes nouveaux besoins et plus spécialement ceux relatifs à ma santé (une priorité) ».

  • Mireille, 69 ans, acouphènes depuis plus d’un an au niveau des 2 oreilles, d’apparition progressive et associés à des évènements (personnels et sanitaires actuels) générant du stress lequel est augmenté par ses sifflements permanents. Objectifs du moment: « santé et liens sociaux ». En fin de 6ème séance, elle s’exprime: »ah…(sourire)!ça va, c’est sympa, agréable. On va toucher du bois pour que ça continue maintenant.Je vivais de la santé, le soleil, la détente, la joie, l’énergie et la vitalité, c’était mon ressenti.
    Les bruits (en réponse à ma question)? J’y pense de façon différente. Je m’en rends compte quand je ne suis pas occupé. Je fais beaucoup d’exercices avec la respiration.
    Oui, la sophrologie m’a permis de prendre de la distance avec l’acouphène.